Les aides à l'installation en libéral

Le choix de s’installer en libéral est très souvent l’expression d’un désir d’autonomie. Mais autonomie ne signifie pas pour autant se retrouver seul face aux différentes démarches et aux coûts nécessaires à cette étape décisive.

Au-delà de certaines exonérations sociales et fiscale liées à la localisation de votre activité, des aides financières peuvent vous être octroyées pour faciliter cette étape décisive. Plusieurs dispositifs sont envisageables.

Les aides à l'installation en libéral

Les aides publiques

Le site d’information des CCI sur les aides aux entreprises : http://les-aides.fr/ fonctionne comme un moteur de recherche spécialisé en proposant un accès aux aides publiques via votre numéro de SIRET.

Garantie des prêts accordés aux entreprises de moins de 3 ans

Concrètement, Bpifrance garantit sous certaines conditions jusqu’à 200.000 euros de prêts destinés à financer des projets de créations ou de TPE/PME de moins de 3 ans (investissements matériels et immatériels, achat de fonds de commerce, besoin en fonds de roulement …) Cette garantie peut couvrir jusqu’à 70% du financement.

Aide aux chômeurs créateurs (Accre)

L'aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (Accre) consiste en une exonération partielle de charges sociales et un accompagnement pendant les premières années d'activité. Elle permet aussi à certains bénéficiaires de prétendre à d'autres formes d'aides.

Plus d’infos sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11677

Aide à la reprise ou à la création d’entreprise (Arce)

L'Arce concerne les demandeurs d'emploi percevant l'ARE (allocations d’aide au retour à l’emploi). Précédemment, le demandeur d'emploi doit avoir obtenu l'Accre. Il doit déclarer son projet à Pôle emploi. Le montant de l'Arce est de 45 % des droits à l'ARE qui restent à verser. En cas d'arrêt de son activité, le demandeur d'emploi retrouve ses droits aux allocations chômage qui lui restaient.

Pour les professions libérales de santé, différents dispositifs sont envisageables notamment pour ceux qui optent pour une installation en zones déficitaires.

Pour les professions de santé, pour tout savoir les aides liées à votre métier,

 connectez vous à notre outil – cliquez ici .

 

Praticien Territorial de Médecine Ambulatoire (PTMA) et Générale (PTMG)

Contrat d’engagement de Service Public (CESP)

Contrat de Stabilisation et de coordination (COSCOM)

Contrat d’Aide à l’installation des Médecins (CAIM)

Contrat de Transition pour les Médecins (COTRAM)

Aide : 

Contrat de Solidarité Territoriale Médecin (CSTM)

Aides spécifiques Masseur-kinésithérapeute/Infirmier/Sage-femme/Orthophoniste

Chirurgien-dentiste connectez vous à votre espace dédié.

Accéder à votre espace personnel